Dark Mode Off / On
Blog Parentalité & Art

C’est ma fête, je suis une maman… imparfaite.

Vous êtes une maman imparfaite ? alors bienvenue au club ! Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous : une maman est forcément créative. Même celles qui pensent ne pas l’être ! Si vous doutez de votre créativité, il y a de fortes chances pour que vous soyez fatiguée ou découragée. Et ça, …ça arrive à toutes les mères sur cette Terre… Je vous assure ! Je n’en connais pas une qui ne l’ait pas vécu.

Le mythe de la maman parfaite : hors de ma vue Bree Van De Kamp !

Souvent, j’aime dire que Bree Van De Kamp n’existe pas. Vous la connaissez peut-être ? C’est cette mère parfaite illustrée avec brio dans la Série Desperate Housewives.

Celle qui te fait croire que tu ne pourras jamais lui arriver à la cheville. Celle, toujours si propre sur elle, chignon tiré à 4 épingles, vêtements raffinés et repassés, jamais fatiguée. Sa maison toujours au cordeau et qui sent bon les petits plats faits-maison et le linge propre. Jamais rien qui dépasse.

Ce que Bree Van De Kamp nous cache :

Mais lorsqu’on gratte un peu pour connaitre le personnage, on se rend rapidement compte qu’elle cache bien son jeu. Bree Van De Kamp est au fond comme nous toutes : vulnérable, imparfaite, en lutte avec la vie et les circonstances.

On a toutes, au fond de soi, une image d’un idéal de femme et de mère. Et parfois cette injonction tacite d’être une maman parfaite en tout temps et toute circonstance. Sur le qui-vive afin de ne pas décevoir et au péril de leur vie et de leur santé mentale, afin de sauver les apparences.

Oui, c’est parfois tellement fatiguant, ce jugement permanent que les femmes se renvoient les unes aux autres. Comme une course effrénée et sans fin à la performance.

Mythe vs réalité :

En réalité, nous ne sommes pas dans une course. Et si nous nous sommes placé par erreur sur ce terrain-là de la comparaison ou de la compétition, rien ne nous empêche de déclarer forfait ! Car ce n’est pas le bon combat.

Et en réalité, vous n’êtes pas dans les chaumières. On ne connait pas les défis et les histoires auxquelles chaque famille peut être confrontée.

Non, définitivement, je suis persuadée que Bree Van De Kamp n’existe pas… ou bien, elle ne nous a pas dit qu’elle était aidée par 10 lutins…

La réalité : être maman est un art à part !

Car, il faut parfois en pondre, de la créativité ! C’est une forme d’intelligence qui va bien au-delà de l’art : La créativité d’une maman est un art à part , elle est hors-catégorie :

  • C’est arriver à préparer un repas avec des restes et en faire un délicieux repas, une maman le fait si bien !
  • C’est parvenir à finir le mois, avec si peu parfois,
  • C’est alléger la vie de ses enfants même si notre cœur est lourd,
  • C’est s’accrocher pour tenir le planning, le budget et les horaires, malgré la fatigue ou le découragement,
  • C’est inventer une belle déco pour rendre sa maison chaleureuse avec trois francs six sous…
  • Je suis sûre que vous trouverez des milliers d’exemples en repensant avec nostalgie aux petites attentions discrètes et affectueuses que savait distiller votre propre mère…

Tant de mamans font ça, anonymement et quotidiennement, elles savent si souvent passer en dernier à la salle de bain alors qu’il ne reste plus d’eau chaude… Oui, je sais ce que c’est, moi aussi, c’est du vécu !!

Développer l’art de puiser de la force

Certains diront qu’on n’a pas à faire tout ça. Et vous avez peut-être bien raison, tout le monde n’a pas les mêmes réalités, les mêmes envies, les mêmes vies. Il faut de tout pour faire un monde après tout.

Pour autant, je sais qu’il y en a encore une floppée de mamans comme ça, ne vous en déplaise ! Et c’est à elles que je m’adresse aujourd’hui, pour vous dire que :

  • Vous êtes suffisante en étant parfaitement imparfaite,
  • Vous êtes unique : il n’y en a pas 2 comme vous, et c’est tant mieux !
  • Vous êtes résiliente : vous trouverez la force, malgré tout,
  • Vous êtes pertinente : faites à votre manière, vous êtes la mieux placée pour savoir ce qui est le mieux pour votre maisonnée.

Mais surtout, n’oubliez pas que vous n’êtes pas seule, appuyez-vous et reposez-vous sur :

  • la force tranquille de votre conjoint (c’est votre partenaire le plus précieux), ou d’une alliée confidentielle.
  • sur la force étonnante de vos enfants (ils sont capables de vous épauler à leur manière, laissez-vous surprendre…),
  • mais aussi sur la force paisible de votre communauté (un peu d’aide d’une autre maman ou d’une grand-mère a l’art de regonfler les batteries et d’aérer l’esprit…).
  • La force libératrice du repos (un jour par semaine, c’est le minimum vital…).

Il existe de la bienveillance et de la paix à puiser encore aujourd’hui : cherchez cela comme votre énergie la plus précieuse et puisez ici votre repos. C’est là que se trouve votre soutien lorsque vient la tempête. Le calme reviendra, c’est certain.

Conclusion

Alors, peu importe le jour de l’année, pour toi qui lis cet encouragement en ce jour : je décrète pour nous, les mamans, que c’est notre fête aujourd’hui ! Nous sommes et resterons résilientes et créatives ! Des mamans uniques et parfaitement imparfaites pour notre famille !

Passe un belle et douce journée aujourd’hui !

Avant de partir, je t’offre un petit cadeau, passe le télécharger !

Et si tu as à cœur, laisse un petit commentaire pour encourager d’autres mamans !